Projet Offshore ICHTHYS en Australie

Client: 
SAMSUNG HEAVY INDUSTRIES-Korea
Utilisateur final: 
INPEX avec partenariat TOTAL-Japon
Pays: 
Australie

MECI grâce à son expertise humaine et technique a su répondre aux diverses exigences de comptage d’INPEX et de TOTAL relayées par l’EPC SAMSUNG HEAVY INDUSTRIES concernant le projet de développement du gisement offshore d’Ichthys au large des côtes australiennes.
MECI a développé une solution spécifique intégrant tous les éléments de comptage avec des contraintes techniques fortes tout en maintenant la précision du comptage, la sécurité, la fiabilité et la totale disponibilité de la station.

L’opérateur pétrolier japonais INPEX et son partenaire français TOTAL annonçaient en janvier 2012 le lancement de l’exploitation du gisement offshore d’Ichthys situé dans le bassin de Browse au large des côtes australiennes.Le site devrait produire 100.000 barils/jour de condensats et 8.4 Mt/an de GNL ainsi que 1,6 Mt/an de GPL, pour un coût total de 36 Milliards d’USD.
Le projet comporte une usine de liquéfaction LNG onshore située à Darwin dont le démarrage de la production est prévu pour fin 2016-début 2017.

A l’issue d’une première consultation en avril 2012, SAMSUNG HEAVY INDUSTRIES, EPC du contrat, décida de relancer l’appel d’offre en novembre 2012, et finalement d’attribuer en avril 2013 le lot de comptage à MECI, à l’issue de négociations menées à Houston et en Europe. Ce contrat pour une station de comptage export sur la plateforme de production offshore comportait plusieurs défis à relever conformément au cahier des charges. La station de comptage fonctionne avec un débit nominal de 8 700 m3/h réel, une pression de fonctionnement de 136 à 205 bar absolu et une température moyenne du gaz de 55°C.
Des contraintes fortes d’encombrement et de poids d’équipements devaient être prisent en compte pour permettre l’intégration d’un système de comptage transactionnel dans un espace limité.
MECI avait la responsabilité de certifier l’exactitude et la conformité de la transaction conformément aux principaux standards métrologiques OIML et ISO.

La disponibilité de la station de comptage devait être supérieure à 98 % et l’incertitude de mesure inférieure à 0,7 % en volume, masse et énergie.
MECI a résolu tout ces paramètres en proposant une solution intégrant des compteurs à ultrasons de type Quattro (deux mesureurs distincts dans un même corps) de marque SICK, associée à des calculateurs MECI CDN16 tout en respectant le niveau d’incertitude de mesure exigé.
Compte tenu des volumes de livraison importants de gaz qui sont exportés de la plate-forme, il est impératif qu'aucune défaillance du matériel n’affecte la capacité de l'exploitant à fournir et à mesurer correctement les quantités de gaz.
Afin de sécuriser la mesure de volume, MECI a également développé un système de comptage performant intégrant deux calculateurs de débit multi-lignes CDN16 en configuration redondante et un logiciel capable de gérer les équipements.

L’instrumentation redondante sur les quatre rampes de comptage de diamètre nominal 300 mm avec des doubles transmetteurs de pression, des doubles transmetteurs de température en configuration " Mesure et Contrôle " permet de sécuriser le système.
Deux analyseurs de composants majeurs (chromatographes en C9+) en configuration "Mesure et Contrôle" installés sur le collecteur d’entrée permettent aussi de fiabiliser le système.
Ce premier succès significatif en Asie a incité MECI à participer au salon GASTECH à Séoul début 2013 et à prendre ses premiers contacts pour des projets de type FRSU, FSU ou encore FLNG.

MECI SUR ICHTHYS